MENU

Les Restrictions



Dame Gendarmerie est avare. De plus elle n'a que rarement fait l'objet d'attentions particulières de la part des différents ministres de la Défense qui l'ont eu sous leur aile.

Son budget, elle le gère avec parcimonie, sachant qu'il ne sera pas, lui, extensible.

Il y a toujours eu des restrictions dans la Gendarmerie, de personnel, de véhicules, d'essence, de matériel divers...

Le temps n'est pas si loin où les gendarmes chinaient quelques enveloppes auprès des secrétaires de mairie (pour ne pas avoir à retourner et recoller celles qu'ils recevaient).

Les gestionnaires de matériel de bureau, lors d'inspections récentes, se sont étonnés des stocks énormes d'enveloppes, de papier machine et autres fiches 24, qu'ils ont découverts dans beaucoup de Brigades. La peur de la pénurie Monsieur.

Les véhicules doivent atteindre les 140.000 km, bon poids. Ils serviront encore un peu après pour des dépannages. A votre place, je n'achèterais pas de véhicules gendarmerie aux Domaines.

Pour le personnel, j'ai entendu chaque Ministre promettre, dans ses discours officiels, le renfort de 1500 ou 3000 gendarmes au cours des deux ou trois années suivantes.

Pourtant l'effectif total de la Gendarmerie plafonne toujours à quelques 95.000 militaires et, il y a toujours des Brigades à 6 gendarmes. Les conseillers du Ministre oublient de citer les 1500 ou 3000 départs en retraite ou autre.

L'essence, c'est à la mode actuellement, dans la région ou je réside. Les missions doivent être assurées. Alors, il faut remplacer des patrouilles automobiles par des patrouilles à pied. Tiens, les Gendarmes se promènent.

Si le gendarme ne va plus dans les usines pour faire photocopier telle ou telle procédures, les machines mises en place dernièrement sont munies de compteur, gérées par une société civile et pas question de dépasser le "taf" de photocopies prévu dans le contrat.

Il y a tout de même un domaine sans restriction : le temps passé.

Bientôt le tour de France. Chaque route vicinale, chaque chemin de terre sera surveillé par un gendarme, mis en place plusieurs heures avant le passage des coureurs. S'il y a de l'ombre c'est bien, s'il pleut, tant pis. Les routes seront réouvertes 1 bonne heure après.

Pour certains, le départ a eu lieu à 4h00 du matin, arrivée sur place à 7H00, breefing, mise en place du personnel, passage du tour à 15H00, levée des services à 17H00, débreefing, retour brigade à 20H00. Bonjour les trente cinq heures payées 22.

Pour le "Mondial", je ne sais pas.

Je hais le sport cycliste (et beaucoup d'autres).

SUITE