MENU

L'outil informatique



Depuis 1989, la gendarmerie s'est dotée de micro-ordinateurs.

Le choix des matériels n'était peut être pas des plus judicieux mais plutôt imposé par des contraintes politico-économiques.

C'est surtout sur la formation des personnels que je voudrais intervenir.

Au départ, un gendarme de chaque brigade devait effectuer un stage d'une semaine dans une ESOG pour acquérir les connaissances de base, à charge pour lui de former ensuite son chef et ses camarades.

J'étais, comme tout le monde, particulièrement ignare en matière d'informatique, aussi je me suis porté volontaire pour suivre le stage.

Hélas, le manque de crédit a réduit à un quinzaine d'heures la formation promise. En fait, il s'agissait surtout de se débarrasser des encombrants colis qui venaient d'être livrés au siège du Groupement de Gendarmerie.

J'étais devenu formateur, je savais allumer l'engin et insérer une disquette. Je suis sûr qu'il y a encore des gendarmes, gradés ou officiers qui ne savent pas, ou qui ne veulent pas...

Cependant, il faut reconnaître que la grande majorité des gens des Brigades s'est très bien adaptée.

Les portables arrivent et on promet même l'intégration de toute la documentation (mémorial) au système informatique.

SUITE