MENU

L'Alcoolisme



Je n'en ai pas parlé dans mon tour de france des brigades ou j'ai servi. Pourtant j'en ai connu....

Des gendarmes intempérants, il y en a, moins peut-être que dans d'autres corporations. Il y en a surtout beaucoup moins qu'il y trente ans.

Lorsqu'un escadron de gendarmes mobiles partait en déplacement, le premier camion a être déchargé à l'arrivée : celui qui contenait le bar avec ses boissons diverses presque toutes alcoolisées.

Etais-ce la nostalgie du quart de gnole servi aux combattants de 14/18, avant l'assaut? Le fait est là. La hiérarchie fermait les yeux

Pour les gendarmes des brigades, mieux acceptés qu'actuellement, dans les fermes ou les F4 d'HLM, le verre de l'amitié était souvent suivi d'un ou plusieurs autres.

Les pots d'arrivée, de départ, de promotion etc. ne contenaient que rarement de l'eau minérale.

Les occasions de boire étaient plus fréquentes qu'au sein d'une entreprise.

Une Circulaire de la D.G.G.N. à traité, tardivement, ce problème en limitant ce genre de manifestation et en y imposant des boissons non alcoolisées.

Et puis, les jeunes boivent moins..

SUITE