MENU


Les "amis" de la Gendarmerie



Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le Gendarme a beaucoup d'amis.

Il y a les amis que l'on sollicite pour avoir une photocopie ou un tirage de plan "au bleu" pour un accident (nous sommes en 1969). Ceux à qui l'on demande un peu de macadam pour boucher les nids de poule dans la cour de la Brigade. Ceux chez qui on va mendier un lot pour le tirage de la tombola du bal de la Gendarmerie. Tout ces amis ne sont pas forcément désintéressés...

Et puis, il y à les Amis.

J'en ai connu un dans ma première brigade qui n'était pas avare de menus services rendus à notre collectivité et qui, deux mois après avoir été verbalisé, m'annonça fièrement :"Tiens, je me suis fait piquer au radar à ..., j'ai eu quinze jours de retrait."

C'est resté un Ami.