MENU

Mais, que venait donc faire Monsieur Q. à C.V.



C.V. est l'une des trois communes du canton de X. Elle est située en zône Police. 

La Gendarmerie y exerce toutefois ses propres compétences notamment au niveau de la surveillance, de la constatation des infractions et de la remise de pièces. 

Mon C.B. et néanmoins ami, l'adjudant chef Y. donnait plusieurs fois par an un ordre verbal spécial : Ce soir, surveillance particulière, mais très discrète, aux abords de la propriété de Monsieur N. N'intervenez pas mais rendez compte immédiatement de tout incident. 

En tant qu'ami, j'ai demandé à Y. la raison de cet ordre trop restrictif. 

Un peu embêté, il m'a avoué que Monsieur Q. alors député maire venait rendre visite à Monsieur N., mais incognito. 

Qui donc était Monsieur N. pour qu'une presque célébrité politique, vienne le voir avec tant de mystères? 

Ce n'était pas un personnage dont je me serais fait un ami. 

Comptable dans une importante entreprise de travaux publics, il avait participé avec son patron à la mise sur la paille de plusieurs dizaines de petits propriétaires (ou qui pensaient l'être un jour) en encaissant leurs P.A.P. ou leurs économies, sans la moindre contrepartie immobilière. 

M. N. avait donc, quelques années auparavant, été inculpé (à cette époque on ne disait pas encore "mis en examen"), dans le cadre d'une enquête pour complicité de faillite frauduleuse et autres menues affaires du même type. 

J'ai rencontré une fois cette personne à son domicile, avant que la justice divine ne prenne le pas sur celle, trop laxiste, des magistrats humains. (Monsieur N. est décédé des suites d'une longue maladie.) J'ai pu voir que son épouse, plus toute jeune, n'avait rien de particulièrement séduisant. 

A noter également que ces deux personnages n'étaient pas tout à fait voisins de palier puisque résidant à 400 km l'un de l'autre. 

Alors, que venait donc faire Monsieur le député maire Q., chez un escroc de cet acabit. 

J'envie parfois ces trois petits singes dont la statuette, plus ou moins décorative orne votre cheminée ou votre meuble de salon...qui ne voient rien, n'entendent rien, ne disent rien.